Atlantia
Fantasy

Atlantia, d’Ally Condie

Depuis que la population a été divisée, une partie de l’humanité vit sous l’eau, dans la cité d’Atlantia, comme Rio et sa sœur jumelle, Bay. Tandis que les autres sont restés à la surface de la terre. Lorsqu’à l’heure du choix, le jour de ses dix-huit ans, Bay décide d’aller vivre En-Haut, Rio se sent trahie. Car c’est elle qui rêvait depuis toujours du sable et du ciel d’En-Haut. Mais un seul membre par famille est autorisé à partir. Pourquoi sa sœur l’a-t-elle abandonnée sans explication ?

Tout en élaborant un plan pour la rejoindre, Rio se confronte au mystère qui entoure la mort de leur mère. Aidée par un garçon troublant, elle aura besoin de tout son courage et de sa persévérance pour découvrir les vérités qu’on lui cache. Sur elle-même, sa famille, mais aussi sur le beau monde d’Atlantia qui s’effrite, et les véritables dangers qui le mettent en péril…

Un mot de la blogueuse…

Depuis la mort de leur mère, Rio et sa sœur jumelle Bay, vivent seules dans la cité sous-marine.

Dans leur monde, il y a ceux qui vivent En Bas, et ceux qui vivent En Haut du niveau de la mer. Ceux d’En Haut travaillent pour nourrir ceux d’En Bas. Mais pour tous ceux-là, l’air devenu toxique à cause de la pollution, les condamne à une vie de souffrance, plus ou moins brève. Car ces citoyens courageux choisissent de sacrifier leur vie pour sauver le reste de l’humanité.

L’air n’est plus respirable. C’est pour cette raison que les anciens ont construit Atlantia, la cité de la seconde chance. « Atlantia ressemble bien à une gigantesque créature marine, au fond de l’océan. Nos rues et avenues rayonnent tels des tentacules à partir des centres névralgiques que constituent les quartiers et les marchés. Tout est clos, bien entendu. Nous vivons sous l’eau, mais nous sommes néanmoins humains, nous avons besoin d’air et de murailles pour nous protéger. »

Cette décision doit être mûrement réfléchi, car une fois prise, elle est irrémédiable. Ceux qui partent En Haut ne reviennent jamais… Et ceux qui restent En Bas sont condamnés à ne rien connaître d’autre… Pour Rio, c’est impensable. La jeune fille aimerait découvrir les merveilles de ce monde dangereux. Seulement, c’est impossible. D’une part car elle ne peut abandonner sa soeur. D’autre part, parce qu’elle ne veut en aucun cas lui imposer une vie de sacrifice.

Mais ça, c’était avant de s’apercevoir que sa sœur avait changé d’avis.

Bay l’a trahi. Sa sœur, sa confidente est partie pour la surface, sans même lui dire au revoir. Rio est effondrée, mais ne peut la rejoindre, car seul un enfant par famille est autorisé à remonter En Haut. Mais pourquoi Bay l’a laissé là, sans la moindre explication ?

Le mot de la fin…

Atlandia est un roman très sympa à lire. Cette histoire m’a fait beaucoup penser à la légende de l’Atlantide, la cité perdu. C’est une légende qui me fascine depuis toute petite, et qui m’a toujours fait rêver.

Le petit plus de cette histoire, c’est qu’il y a des sirènes, mais chut, je ne vous en dis pas plus…

Salutations d’Exquimots !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *