B.O.A tome 1 : loterie funeste, de Magali Laurent
Science fiction

B.O.A, de Magali Laurent

Une loterie inhumaine. Six immortels à gagner.Dans la grande ville de Liberté, quand les citoyens achètent des billets pour la loterie annuelle, ce n’est pas pour gagner de l’argent. Les BOA qui dirigent cette société postapocalyptique espèrent remporter des Sacs à sang. Des esclaves. Des êtres humains auxquels ils pourront s’abreuver pour subsister. Jusqu’à ce que mort s’ensuive. Mais, cette année, la loterie est différente. Cette année, six adolescents sont en jeu, rendus immortels par un processus révolutionnaire. Destinés à offrir leur sang à leurs futurs propriétaires, ils sont condamnés à souffrir éternellement, car même la mort ne pourra les délivrer. S’ils résistent, ils seront transformés en créatures terrifiantes. En Charognards. Des bêtes voraces. S’ils obéissent, ils seront perdus pour toujours…

Un mot de la blogueuse…

Un virus a ravagé la terre, transformant les humains en de véritables monstres assoiffés de sang et dépourvus d’humanité : des charognards. Les plus chanceux, souvent les plus riches, reçurent un traitement qui stoppa la progression de l’infection, mais les changea à leur tour en des êtres encore pires… les B.O.A. Un genre de vampire… « Il leur fallait le fluide vital pour survivre et, malgré leur humanité encore bien présente, ils n’avaient d’autre choix que de tuer pour subsister. »

Une fois les charognards évincés, les quelques survivants devinrent des proies faciles pour les B.O.A. Dans le but de préserver l’espèce humaine de l’extinction, les deux communautés passèrent un accord. La paix régnera à nouveau sur la terre, mais sous certaines conditions…

D’une part, les B.O.A devront se retirer pour vivre sur une île fantôme, loin des humains. Ce qui évitera toute tentation. D’autre part, une fois par mois, les humains sains devront se plier à un petit jeu organisé par les B.O.A. Une loterie dont le gagnant remportera le gros lot : un sac à sang. Un humain dont le sang n’a pas été contaminé. Réduit à l’esclavage, ces êtres sont destinés à mourir, vidés du précieux fluide vital qui coule dans leurs veines.

Un jeu funeste, pire que la mort.

Cette année, les règles ont quelque peu changé. Six adolescents sont tirés au sort. Petite nuance et pas des moindres… ils sont immortels et donc condamnés à souffrir pour l’éternité… prisonniers d’un cercle vicieux.

Mais cela, ils ne le savent pas encore…

Le mot de la fin…

Je remercie toute l’équipe de Babelio de m’avoir fait découvrir ce roman dystopique. C’est toujours un plaisir de découvrir de nouveaux auteurs.

Loterie funeste est le premier tome d’une trilogie postapocalyptique du nom de B.O.A, pour adolescents et jeunes adultes. Une série très sombre, assez dérangeante car très machiavélique ! Quand bien même, l’intrigue est prenante et je l’ai dévoré du début jusqu’à la fin. Je pense que les mordus du genre vont adorer !

Salutations d’Exquimots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *