Biguden, de Stan Silas

Bretagne sud, village de Pouec. Goulwen a huit ans, c’est un jeune garçon introverti qui préfère jouer sur la plage avec ses copines les mouettes. C’est là qu’il trouve une barque échouée et brisée, et sous la coque, une jeune fille qui semble venir d’ailleurs.

Un mot de la blogueuse…

Dans le petit village paisible de Pouec, au Sud de la Bretagne, vit Goulwen, un petit rouquin de huit ans.

Au cours d’une mâtinée ensoleillée, préférant fuir l’humeur exécrable de sa grand-mère, Goulwen s’en va jouer près des falaises. Alors qu’il est en pleine conversation avec des mouettes de passage, quelque chose pique sa curiosité…

En contrebas, les vagues ont balayé une barque sur la plage. À son bord, se trouvait une petite fille à peine plus jeune que lui.

En s’approchant, Goulwen remarque que la petite miraculée ne ressemble en rien aux enfants du coin… Normal, elle est Japonaise ! Mais que fait cette petite fille si loin de son pays ? Et toute seule ?

Laissant ces questions en suspens, le petit garçon décide de la ramener chez lui. Là-bas, malgré la bonne volonté de sa famille, la communication s’avère difficile… Chacun est confronté à une culture et à une langue différente qu’il ne comprend pas.

Les jours passent et Goulwen va découvrir une autre facette de la petite étrangère. Un détail auquel il n’avait pas prêté attention lors de leur rencontre… La mystérieuse petite japonaise voit des korrigans… Vous savez, ces petits êtres magiques et pleins de malice qui peuplent les légendes bretonnes. Voilà… eux-même !

Contre toute attente, la découverte des facultés de l’enfant fait le bonheur de la grand-mère de Goulwen. Vous allez comprendre… Car il se trouve que cette vieille biguden grincheuse n’est autre que l’une des dernières gardiennes du folklore breton. Elle va donc devenir le mentor de la petite fille, pour lui transmettre son savoir ancestral ainsi que son caractère bien trempé…

La relève est assurée !

Le mot de la fin…

Biguden est une très belle histoire qui se déroule sur trois tomes. C’est une bande dessinée très originale, qui mêle croyances bretonnes à l’univers manga. Le dessin, lui, est tout simplement incroyable, totalement en accord avec l’intrigue.

C’est aussi une bande dessinée très drôle, qui amusera j’en suis sûre les plus petits comme les plus grands. Personnellement, j’ai beaucoup aimé la mémé ! Une biguden aigri, quelque peu mystérieuse, et SURTOUT pourvu d’un vrai caractère de cochon. Vous verrez, c’est une vieille dame délicieuse !

Si vous voulez la rencontrer, il ne vous reste plus qu’à lire cette BD…

Salutations d’Exquimots !


Vous pouvez retrouver d'autres livres de Stan Silas 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *