La chimiste, de Stephenie Meyer

Dans l’une des agences les plus secrètes du gouvernement américain, Alex est appelée « La chimiste » pour sa capacité hors normes à savoir faire parler les criminels. Mais détentrice d’informations trop confidentielles, l’agence va vouloir sa mort et vite…
Après quelques mois, son ancien responsable lui offre la chance d’effacer la cible qu’elle a dans son dos. Une dernière mission… une dernière trahison ?
Elle se prépare au combat le plus difficile de sa vie mais un homme que tout devrait éloigner d’elle va bouleverser toutes les logiques, toutes ses certitudes…
Comment alors survivre à une chasse à l’homme quand on n’est plus seule à devoir se protéger ?

Un mot de la blogueuse…

Alex est une espionne au service du gouvernement. Enfin, ça, c’était avant… Avant que son employeur se retourne contre elle, et qu’elle devienne à son tour espionnée et traquée comme du gibier.

Depuis trois ans maintenant, sa vie n’est que fuite, méfiance et angoisse permanente. S’ils l’attrapent, ils l’a tue. C’est simple, et surtout radical. Une option qui, vous l’avez compris, n’est pas envisageable. L’adrénaline, est malheureusement ce qui la maintien en vie.

Avec les années, elle a appris à se faire la plus discrète possible, afin de ne pas attirer l’attention de ceux qui veulent sa mort. Cela implique de changer régulièrement de planques, qu’elle choisit aléatoirement pour ne pas éveiller les soupçons. Cela signifie aussi changer d’identité pour multiplier les apparences et donc les personnages, afin de brouiller les pistes.

Aujourd’hui, son nom est Alex. Mais demain ?

Elle faisait partie des meilleures recrues de l’agence. Une recrue qui est devenue leur cible. Pourquoi ? C’est justement toute la question… qu’Alex va tenter d’élucider, sans se faire tuer.

Mais coup de théâtre…

Contre toute attente, l’espionne en cavale est recontactée par l’Agence. Ils lui proposent une trêve, car ils ont besoin du savoir-faire de « la chimiste ». Le pays est menacé par une attaque biologique de destruction massive. Dans le but de sauver des milliers d’innocents, Alex accepte. Elle doit agir vite pour éviter un véritable massacre. Mais ce sera sa dernière mission…

Le mot de la fin…

Pour les fans de cette auteure, vous allez être surpris, car cela n’a rien à voir avec ses précédents romans. La chimiste, est à la fois un thriller palpitant et un roman d’espionnage. Du coup, on ne s’ennuie jamais en le lisant ! L’intrigue est prenante et on retrouve de l’action en continu.

J’ai beaucoup aimé cette héroïne, que j’ai trouvé à la fois courageuse, et vulnérable. Ce qui rend le personnage très attachant.

Un très bon roman que je conseille à tout le monde.

Salutations d’Exquimots !


Vous pouvez retrouver d'autres livres de Stephenie Meyer 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *