Comme un conte
Fantasy

Comme un conte, de Joyce Graham

Il y a vingt ans, une adolescente nommée Tara disparaît sans laisser de trace. Son corps n’a jamais été retrouvé, et sa famille a fini par accepter son deuil. Pourtant, le soir de Noël, on frappe trois coups à la porte. Sur le seuil se tient une jeune fille qui ressemble étrangement à Tara. Et elle a l’air toujours aussi jeune… après la joie des retrouvailles, des questions se posent. Peter, qui ne croit pas aux miracles, croit encore moins à l’histoire de sa soeur, qui prétend avoir été enlevée par des fées…

Un mot de la blogueuse…

Le soir de Noël, alors que Dell et Mary s’apprêtent à passer à table, un inattendu visiteur se présente chez eux. Cachée derrière des lunettes noires, une jeune fille emmitouflée de guenilles se tient sur le seuil de leur porte.

Après un moment d’hésitation, le couple n’en croit pas ses yeux. C’est elle… leur fille Tara.

Disparue à l’âge de seize ans. Ses proches s’en rappellent comme si c’était hier… Ce jour-là, alors que l’adolescente se promenait dans la forêt des Outwoods, elle s’évapora dans la nature… comme par magie. Laissant pour seules traces de son passage, une bague posée sur un rocher.

Avec les années, sa famille s’était résignée. La vie, malgré tout, avait repris son cours… Alors, cette nuit, le retour de leur petite fille est vécu comme un miracle de Noël. Mais passé l’euphorie de leurs retrouvailles, une question subsiste…

Où était-elle passée durant cette période ? Plus surprenant encore, Tara ne semble pas avoir changé, ni même pris une ride. Elle est seulement sale et quelque peu déroutée. Pour toute réponse, la jeune femme reste bien mystérieuse sur le sujet… elle était en voyage à travers le globe.

Ces explications ne convainquent pas son frère, Jack. L’homme est sceptique. Son histoire de périple, il n’en croit pas un mot. Vingt ans se sont écoulés et Tara réapparaît du jour au lendemain comme si de rien n’était !

Il en est certain, derrière ce silence, sa soeur leur cache quelque chose…

Prise en étau, la jeune femme aimerait leur révéler ce qui s’est réellement passé. Or, la vérité n’est pas toujours facile à entendre. Qui pourrait la croire d’ailleurs ? Ce qu’elle a vécu dans ces bois n’est pas quelque chose qui arrive au commun des mortels…

« Il arrive dans la vie, qu’une porte s’ouvre et qu’on distingue l’éclat des reflets sur l’eau, et on sait que si on ne s’y engouffre pas, la porte va se refermer d’un coup, peut-être pour toujours. On peut essayer de se convaincre qu’on avait le choix ; mais peut-être qu’on aurait dit oui quoi qu’il arrive. On était libre de refuser comme on est libre de retenir sa respiration. On aurait dit oui, quoi qu’il arrive. »

Tara cherche ses mots. Comment expliquer à sa famille que l’on a été enlevé par des fées ?

Le mot de la fin…

En lisant Comme un conte, ne vous attendez pas un roman de contes de fées tel que que vous les connaissez. Pour autant, j’ai trouvé cette lecture très intéressante. Cette intrigue mêle fantastique et réalité de manière à ce que le lecteur soit désorienté.

Tout d’abord, la part du fantastique dans ce roman n’est présente qu’à travers le récit de la jeune fille. Telle une conteuse, nous nous laissons porter par son histoire. Mais il y a un petit problème…

Cette intrigue est également construite autour du personnage de Tara. Personnage complexe et perturbateur qui fait douter le lecteur sur la sincérité de son propos. Après tout, n’est-ce pas cela être un bon conteur ?

Son récit est-il vrai ? ou bien, est-ce une fable tirée de son imagination ?

Salutations d’Exquimots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *