Facteur pour femmes, BD
Bande dessinée

Facteur pour femmes, de Didier Quella-Guyot & Sébastien Morice

La Première Guerre mondiale vide une petite île bretonne de ses hommes. Il ne reste plus que les enfants, les vieux et les femmes. Parce qu’il a un pied-bot, Maël n’est pas mobilisé. Il devient le seul homme, jeune et vigoureux, de l’île… bientôt facteur, bientôt amant…

Un mot de la blogueuse…

Le 28 juin 1914, sur une petite île au large des côtes bretonnes, un arrêté tombe. Sur ordre du préfet, tous les hommes valides sont mobilisés pour partir au front. Décidément, même ici, la guerre n’épargne personne…

Maël, lui, ne fera pas parti des recrues, car il est pied-bot. Le jeune homme a honte et se sent inutile. Son handicap l’empêche de servir son pays comme les autres hommes.

Mais tout vient à point à qui sait attendre, et Maël se voit confier une mission de la plus haute importance. Sa commune lui demande de servir sa nation d’une autre manière. Il est réquisitionné pour revêtir non pas l’uniforme de soldat, mais celui du facteur, parti lui aussi au combat.

La guerre a vidé l’île de ses hommes les plus vaillants. Celle-ci n’est désormais habitée que par des femmes livrées à elles-mêmes, en quête de nouvelles de leurs maris, pères et fils. Toutes comptent sur Maël pour leur faire parvenir ce courrier si précieux.

Le jeune homme accepte sans hésiter. C’est le moment qu’il attendait. Un signe du destin. Il va enfin pouvoir se rendre utile et faire ses preuves auprès des habitants, et cela, malgré son infirmité.

La vie reprend son court et les femmes sont amenées à faire le travail des hommes. Elles s’organisent, s’entraident afin de survivre. Toutes contribuent à ce que l’on appelle, l’effort de guerre.

Une sensation de liberté souffle sur Maël, qui savoure son nouveau travail. Un peu trop peut-être…

Le mot de la fin…

Facteur pour femmes est une très bonne bande dessinée, à la fois historique et humoristique.

C’est aussi une BD surprenante, car en vérité, je ne m’attendais pas à cette histoire lorsque je l’ai lu. Et encore moins, à cette chute… très réussie. C’est original et ça me plaît !

Quant au dessin, il est juste sublime.

Salutations d’Exquimots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *