Les thermes du paradis
Roman sentimental

Les thermes du paradis, de Akli Tadjer

« Adèle Reverdy est une jeune femme pleine de complexes et, pour comble de malheur, les hommes la fuient dès qu’elle avoue son métier de croque-morts.

Mais sa vie va changer le jour de ses trente ans. Parmi les invités venus à la fête organisée par sa sœur, il y a Léo, ancien trapéziste devenu aveugle à la suite d’un accident puis masseur aux Thermes du Paradis. Un soleil noir dans la vie d’Adèle qui, aidée de sa meilleure amie Leila, talentueuse thanatopractrice, va tout faire pour conquérir le cœur de Léo. »

Un mot de la blogueuse…

Nom : Adèle Reverdy. Age : trente ans. Profession : croque-morts…

A chaque anniversaire, c’est la même chose, la jeune femme est seule devant son gâteau pour souffler ses bougies ! Comme toute femme, son souhait est celui de vouloir… un jour peut-être… partager sa vie avec quelqu’un. Etre amoureuse tout simplement… Ah ! les hommes…

Mais voilà, il y a un problème… A Big Problem ! Voyez-vous quand on est employée de pompes funèbres, pour draguer ce n’est pas très facile ! Les hommes qu’elle rencontre ont du mal avec son métier, car sa profession leur inspire davantage de la peur et du rejet, qu’une attirance certaine… Ce qui est parfois très compliqué pour elle !

Son job, elle ne l’a pas choisi par vocation. Au moment du décès de ses parents, elle l’a plutôt perçu comme une obligation familiale, qui s’est finalement, imposé, avec le temps, dans sa vie.

La jeune femme quelque peu complexée, comble alors son vide affectif du mieux possible et se réconforte avec ce qu’elle appelle « ses petits amis », autrement dit ses petites gourmandises… biscuits apéro et berlingots de laits concentrés.

Heureusement qu’elle peut s’appuyer sur sa meilleure amie, Leila, qui est, quant à elle, thanatopractrice. Là aussi, profession respectable mais pas évidente pour l’entourage… Cela consiste à « redonner la dignité aux défunts avant qu’ils ne quittent la société des vivants ». En un mot, elle leur donne une apparence plus douce de la mort afin qu’ils soient plus présentables aux amis et à la famille.

Rose, la sœur d’Adèle, est tout son contraire pour choisir ses prétendants ! La jeune femme n’a… mais alors… aucun problème de ce côté-là ! Elle est belle, élancée, amusante… Il n’y a rien à faire, elle les attire comme un aimant… et ils lui rendent bien. « Elle était tout ce que je rêvais d’être et que je ne serais jamais. Si elle n’avait pas été ma sœur, je serais tombée amoureuse d’elle comme tout le monde, c’est sûr ».

Le jour de ses trente ans, Adèle fait la rencontre de Léo, masseur aux « Thermes du Paradis ». A la suite d’un accident de trapèze, l’homme est devenu malvoyant. Entre ces deux âmes délicates, c’est le coup de foudre…

Depuis cette soirée, Adèle n’arrive plus à se le sortir de la tête… Pour essayer de le revoir, elle se rend incognito au hammam…  Aux portes de la détente, enivrée par le parfum de fleur d’oranger, Adèle se met doucement à rêver…

Le mot de la fin…

Très bon roman sentimental que vous allez apprécier pour sa légèreté…

Une histoire d’amour originale qui donne du baume au cœur ! Je vous le conseille !

Salutations d’Exquimots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *