L'Héritière
Fantasy

L’Héritière, de Melinda Salisbury

Twylla est promise au prince héritier du royaume de Lormere. Mais la jeune élue possède un don maléfique. Elle a le pouvoir de tuer par son simple toucher : elle est l’arme parfaite! La cruelle reine qui l’a adoptée la contraint à exécuter les traîtres. Nul ne peut approcher Twylla sans risquer sa vie. Jusqu’au jour où Lief, son nouveau garde, charmant et rebelle, fait vaciller la jeune fille dans sa foi et sa soumission…

Un mot de la blogueuse…

Twylla est l’élue. Aux yeux du peuple, elle a été choisie pour être la future Daunen, la déesse incarnée. Elle est la fille des dieux. De par son rang, elle est crainte et vénérée.

Elle a un pouvoir particulier, qui fait trembler le royaume de Lormere, celui de tuer par le simple toucher. Au contact de sa peau, un poison mortel foudroie quiconque s’en approche, et seuls les membres de la couronne sont épargnés. 

Daunen n’est pas heureuse… A l’âge de six ans, elle est devenue l’héritière adoptive de la reine.

Malgré elle, et au nom du divin, elle est devenu l’arme de la cruelle souveraine. Dans l’enfer des cachots, Twylla est contrainte d’utiliser son pouvoir destructeur pour éliminer les prisonniers. « Je devais toucher des gens, délibérément, sur commande, en sachant que ce contact les tuerait. Il n’existe pas d’antidote terrestre à l’aubemort. Frôler ma peau suffit à tuer un homme adulte en quelques secondes. C’était cela, mon rôle, le prix à payer pour être la favorite des dieux. Je devais devenir bourreau. Une meurtrière. Une arme. »

Sa tâche funeste doit passer avant toute chose, et rien ne doit se mettre en travers de sa destinée.

Promise au prince Merek, un jeune homme d’une grande froideur, elle doit devenir la nouvelle reine du royaume de Lormere.

Twylla se sent prit au piège. Anéantie, elle s’enferme dans sa tour, pour éviter tout contact humain.

Mais la reine veille… Pour sa protection et celle de la cour, elle lui impose une garde rapprochée… Heureusement pour Twylla, elle va pouvoir compter sur la séduisante compagnie de son garde Lief…

Le mot de la fin…

« L’Héritière », est le premier roman de Melinda Salisbury. C’est également le premier tome d’une trilogie prometteuse. La suite étant en cours d’écriture, il faudra être patient.

Ce roman peut être lu à la fois par les ados comme par les adultes.

Si vous aimez les mythes et légendes, vous allez être conquis. C’est un roman de style médiéval-fantastique.

L’auteur a inséré des morceaux de contes pour enrichir le texte. Excellente idée ! Quant à la couverture, elle est magnifique et attractive, à l’image de son contenu.

Salutations d’Exquimots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *