Nina
Roman sentimental

Nina, de Simonetta Greggio et Frédéric Lenoir

« Oublie-t-on jamais son premier amour ? 

Adrien a décidé de mourir. Mais alors qu’il s’apprête à avaler un mélange de médicaments, resurgit le souvenir de Nina, une jeune Italienne avec qui il a passé, enfant puis adolescent, des vacances lumineuses sur la côte amalfitaine. Repoussant son suicide d’un soir, puis d’un autre, il lui écrit une longue lettre qui devient, au fil des nuits, la bouleversante déclaration d’amour qu’il n’a jamais osé lui faire. Il ne se doute pas que ses mots toucheront plusieurs existences : la sienne et celle de Nina d’abord, mais également celle de tous ceux qui, de près ou de loin, seront émus par son écriture. »

Un mot de la blogueuse…

Adrien est un homme de quarante ans, célibataire, sans enfants. D’un tempérament sensible, il souffre d’un mal-être profond. Il n’est pas heureux. Son existence est terne, vide, sans intérêt. Il n’a plus goût à la vie. Son rêve était de devenir un grand écrivain et il a échoué.

Seul réconfort, les visites quotidiennes de l’adorable Rose, son ancienne nourrice, qui prend soin de lui et veille à ce qu’il ne manque jamais de rien.

Malheureux et rongé par le désespoir, il a décidé d’en finir avec la vie et a tout préparé pour quitter ce monde en douceur. Une fois que Rose sera passée le voir, il avalera un mélange de médicaments. Mais avant de fermer définitivement les paupières, il veut rédiger son testament. Il est persuadé qu’une fois ce geste accompli, il pourra enfin disparaître pour quitter cette vie si monotone.

Avant de passer à l’acte, il est submergé par les souvenirs… Il se revoit adolescent, à Ravello, sur la magnifique côte amalfitaine, en Italie en compagnie d’une jeune italienne, Nina. Depuis ces merveilleuses vacances, le souvenir de la jeune fille ne l’a jamais quitté. Il n’a jamais pu lui avouer ses sentiments et l’amour qu’il ressentait pour elle.

Cette rencontre, c’était il y a vingt ans et chacun d’entre eux a suivi son bout de chemin. Adrien a toujours gardé le silence pendant toutes ces années. Pourquoi ? Mauvais concours de circonstances, par pudeur, par peur… en tous les cas, c’est un choix qu’il regrette amèrement aujourd’hui…

Nina occupe encore et toujours ses pensées. Alors avant de mourir, Adrien souhaite lui écrire une lettre pour lui exprimer enfin ses sentiments.

Il commence à rédiger tout ce qu’il a sur le cœur. Il repousse son suicide d’un soir, puis d’un autre… Le désir et le plaisir d’écrire et de s’adresser à son premier amour remplacent petit à petit son désir d’en finir. Il lui confie tout ce qu’il n’a jamais osé dire et reconnaître. C’est la seule femme qu’il ait véritablement aimé. Au fil des nuits, cette correspondance va devenir une longue et belle déclaration d’amour.

Une fois la lettre terminée, Adrien se sent apaisé. Il avale doucement le cocktail mortel et tombe lentement dans un profond coma.

Il n’imagine pas à quel point ses aveux vont émouvoir certaines personnes. Nina recevra-t-elle cette lettre avant qu’il ne rende son dernier souffle…

Le mot de la fin…

Voici une très belle histoire d’amour sur le thème du regret et de la révélation des sentiments.

La lecture est captivante et brève. Parfait pour les jolis cœurs d’artichauts !

Salutations d’Exquimots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *