Le puits
Roman

Le puits, d’Ivan Repila

Deux frères, le Grand et le Petit, sont prisonniers au fond d’un puits de terre, au milieu d’une forêt. Ils tentent de s’échapper, sans succès. Les loups, la soif, les pluies torrentielles : ils survivent à tous les dangers. A leurs côtés, un sac de victuailles donné par la mère, mais ils ont interdiction d’y toucher. Jour après jour, le Petit s’affaiblit. S’il doit sauver son frère, le Grand doit risquer sa vie. Le Petit sortira-t-il ? Le Grand survivra-t-il ? Comment surtout se sont-ils retrouvés là ?

Le Puits est un conte brutal à la fin cruelle et pleine d’espoir. Une fable sur l’amour fraternel, la survie et la vengeance.

Un mot de la blogueuse…

Au beau milieu d’une forêt, il y a un puits. Celui-ci s’enfonce dans les entrailles de la terre sur sept mètres de profondeur. Là, tout au fonds de la cavité sombre, deux enfants sont pris au piège. Deux frères.

Depuis leur chute, l’aîné ne cesse d’essayer d’escalader les parois, en vain… car à chaque fois, la terre s’effrite au contact de ses pieds. Le cadet, lui, s’est blessé au genou en voulant faire comme son frère. Meurtri, le désespoir le gagne.

Portés par l’espoir, ils essayent d’autres stratagèmes afin de se hisser, mais chacune de leurs tentatives est réduite à l’échec. Ils crient alors de toutes leurs forces mais personne se semble entendre leur détresse.

Au bord de l’épuisement, les deux frères sont découragés. Pourtant, s’ils veulent sortir de ce trou, ils vont devoir réfléchir et se serrer les coudes.

Les heures passent et la faim se fait sentir chez le plus jeune. A leur pied, gît un sac contenant des vivres. Mais, il est défendu d’y toucher car il s’agit des provisions destinées pour leur mère.

Afin d’honorer leur promesse, ils se contente de manger quelques insectes qui fourmillent au fonds du puits.

Le grand prend soin du petit mais les jours passent et tous deux s’affaiblissent. La santé du plus jeune se dégrade… privé de nourriture, il s’enlise de plus en plus dans la folie.

Au fonds de ce puits sombre et oppressant, tous deux meurent à petit feu…

Le mot de la fin…

N’êtes-vous pas un peu curieux ?  Si vous vous demandez comment ces enfants sont-ils arrivés là ? S’ils ont une chance de survivre à cette épreuve ? Mais surtout, pourquoi personne ne vient les chercher ? Alors il vous faudra lire ce livre.

« Le puits » est un conte moderne très court qui est loin de m’avoir fait rêver. Je l’ai trouvé sans grand intérêt. Aussi, je n’ai pas su voir la morale qui se cache derrière cette terrible histoire.

Vite lu et vite oublié. Salutations d’Exquimots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *